Handicap psychique : accompagnement et soutien

Tout en conservant la relation homme-animal comme principe, le fonctionnement du DARIC repose sur la co-construction participative du projet avec 20 bénéficiaires. Ces bénéficiaires, régulièrement suivis par un psychiatre libéral ou une équipe de secteur sont demandeurs d’un accompagnement pour leur projet de vie dans la communauté. Ils peuvent bénéficier d’une période d’essai avant la mise en place d’un contrat de prise en charge qui inclut les différentes activités auxquelles ils ont choisi de s’inscrire.

Les objectifs du DARIC sont déclinés de telle sorte qu’ils prennent en compte la personne en situation de handicap psychique dans sa globalité. Le programme d’accompagnement au rétablissement complète le « simple regard sanitaire » : il demande à la personne de se positionner quant à ses attentes personnelles, lui propose divers ateliers destinés à améliorer son autonomie, lui permettre de créer des liens, de se (re)mettre en activité dans la perspective d’une insertion dans la cité, le monde associatif, le monde professionnel. Il vise à construire un pont entre la prise en charge sanitaire et le social et/ou médico-social en travaillant précisément l’articulation entre les uns et les autres et en proposant aux bénéficiaires une mise en situation encadrée et soutenante au sein des différents ateliers…..pont qui à ce jour est manquant.


Le dispositif propose un suivi individualisé de projet associé à 3 volets d’actions en faveur de personnes en situation de handicap psychique :